Les secrets diaboliques

Le malin me tient en son pouvoir
Satan a fait de moi un barbare
Drogue t’es l’instrument du salopard.

Lumière arrivant de nulle part
Soudain tu enfonces ton dard
Dans ma chair criant quel beau soir.

Lucide, je décris ton grand art
Souhaitant ne rien laisser au hasard
Découvrant tes beautés drapées de noir.

Le sourire du matin illusoire
Se change en cauchemar
Drogue, je t’appartiens sans le vouloir.

Le malin me tient en son pouvoir
Satan a fait de moi un barbare
Drogue t’es l’instrument du salopard.

LA VIE ?

Ton monde pue le pourri,
Moi il m’ennuie…
Comment va la mort ?
Jamais elle ne s’endort !

Comment va la vie ?
Moi elle me sourit !
Sois content de ton sort,
Ta vie vaut un trésor…

Retour à la liste des poèmes de Michel Charon